Le respect des règles du présent Code de Déontologie repose sur une réflexion éthique et une capacité de discernement.

Ces règles de conduite ont pour buts :

  • De protéger le client contre les dérives et les applications abusives possibles, par les praticiens, dans les situations de relations d’aide et de psychothérapie.

  • De servir de code de bonne conduite pour tous les membres de l’Institut, à l’intérieur de l’Institution comme à l’extérieur.

  • De servir de cadre de référence en cas de plainte, de conflit interpersonnel. Ce code s’inspire en partie du code de déontologie de l’AFP-ACP (Association Française de Psychothérapie dans l’Approche Centrée sur la Personne) et se veut conforme à celui proposé par la FFdP (Fédération Française de Psychothérapie)

    Engagements:

    Les professions de la relation d’aide sont des disciplines spécifiques du domaine des sciences humaines. Les méthodes utilisées reposent sur des théories scientifiques et une pratique éprouvée.

    J’aurai pour objectif d’accompagner le client vers les réalisations suivantes:

  • Atteinte d’un niveau d’individuation plus harmonieux grâce à une meilleure utilisation de son capital émotionnel, sensitif, intellectuel, psychique, physique, créatif, relationnel.

  • Développement d’une perception et d’une compréhension plus grandes des rapports entre son monde intérieur et le monde extérieur.

  • Se sensibiliser, grâce aux processus thérapeutiques, aux fonctionnements qui le font souffrir en vue d’y substituer des fonctionnements plus adéquats ce qui aura pour conséquence d’atténuer, voir supprimer sa souffrance ou son mal-être.

  • Explorer sa personne en ce qu’elle a d’unique et de singulier.

  • Acquérir une meilleure estime de soi, un nouveau sentiment d’appartenance

    et de maîtrise de sa vie dans un rapport à soi-même plus pacifié.

    Je le ferai au mieux des intérêts du client.

    Je déclare être passée moi-même par un processus d’accompagnement. Je m’engage à actualiser mes connaissances et mes pratiques tout au long de mon exercice et à être supervisée par un tiers qualifié.

Le rôle du Praticien en Relation d’Aide envers la personne en demande d’aide est limité à son champ de compétences qui est disponible sur le code de déontologie. J’aurai pour devoir moral d’orienter et conseiller le client demandeur vers une autre prise en charge apte à répondre à la demande et aux besoins du client.

Savoir-faire et savoir être:

J’adopterai une position de considération positive inconditionnelle et de disponibilité absolue pendant toute la durée des séances. La bienveillance et l’empathie seront de rigueur ainsi qu’une attitude objective et non directive.

Je me devrai d’être congruente, dans un rapport d’égalité et de non jugement avec tout client.

Je pratiquerai mon art avec compétence et le souci rigoureux de l’éthique et du respect de la personne humaine.

J’ai acquis mon savoir-faire au sein de l’Institut Cassiopée situé à Chatou dont le N° formation continue délivré par la Direction du Travail et de l'Emploi est le 11 78 8152478.


Les outils en ma possession seront mis au service de ma/mon client(e) en tenant compte de son rythme et de ses besoins.

Secret professionnel et devoir de discrétion:

Le praticien est soumis au secret professionnel absolu pour la totalité de ce que le client révèle.

Ce devoir s’impose dans tous les cas de supervision.

En séance collective, le praticien prescrit aux membres du groupe une obligation de discrétion quant à l’identité des participants et sur le déroulement des séances.

Dans de rares cas, si des raisons thérapeutiques ou autres nécessitent la participation d’un tiers qualifié afin de continuer le processus d’accompagnement, le praticien devra préalablement en demander le consentement du client.

 

Liberté de choix du client:

La liberté de choix du client participe à la mise en place de l’alliance thérapeutique et du climat de confiance nécessaire à la relation d’aide et au processus thérapeutique. En aucun cas le praticien ne doit utiliser cette confiance pour faire pression sur la liberté de choix du client. Le praticien choisi par le client librement consentant, a le devoir de mettre en place toutes les conditions nécessaires pour honorer cette confiance.Cette liberté est mutuelle.

©2023 Lydie Doré - Mentions légales - Création : communication-therapeute.com