L'auto-sabotage via le contrôle


L’excès de contrôle est une protection qui peut provenir d’un manque d’amour dans l’enfance, que l’on comble par un cadre, qui calme ainsi nos angoisses.


Si vous attendez beaucoup des autres, c’est parce que vous avez le sentiment de ne pas avoir assez reçu dans votre enfance.


Les émotions qui vous traversent peuvent soit être refoulées, soit déborder, bien souvent les deux. Quoi qu’il arrive, l’équilibre est rompu.

Le manque affectif peut alors s’exprimer :

  • dans une extrême rigidité, qui à un moment donné se relâche et entraîne un déséquilibre,

  • dans un ressenti et l’expression d’émotions très fortes et oscillant en permanence, entraînant des excès, des addictions etc.



Cela peut entraîner respectivement:

De la prudence et de la méfiance dans nos projets de vie,

de la tristesse, de la lassitude, des blocages, des schémas répétitifs,

un fort sentiment de solitude et d’isolement, de grosses déceptions.


Je fais énormément d’efforts pour sortir de cette situation mais je n’y arrive pas.




Quelles qualités développer pour aller mieux ?

  • la patience

  • la sagesse

  • l’empathie envers soi-même.


Je dialogue avec moi-même, je reviens en mon centre, je fais silence.


Je prends soin de moi, je me relie et m’ancre à la terre, afin de pouvoir bâtir mes rêves sur des fondations solides.


Je me relie au corps et à la nature et m’éloigne des distractions qui laissent les émotions me guider.


J’observe les ressources en moi en attendant moins de l’extérieur.


Je me reconnecte à mon enfant intérieur et lui donne l’amour qu’il n’a pas reçu.

9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout