Et si nous remplacions les bonnes résolutions par de bonnes intentions?


La nouvelle année rime avec "bonnes résolutions", une tradition plus connue pour son manque de réussite que pour son efficacité.


Alors pourquoi poursuivons-nous ces rêves, le plus souvent stériles, plutôt que d'adopter de nouvelles pratiques?




S'il est très bénéfique de se fixer des challenges et de chercher à s'améliorer tout au long de sa vie, notre inconscient a, ne l'oublions pas, une tendance naturelle à rechercher le plaisir et à fuir la douleur. Cela peut expliquer, en partie, pourquoi nous avons tant de mal à tenir nos bonnes résolutions: elles sont synonymes d'injonctions et de contraintes, ce qui ne plaît pas du tout à Monsieur l'inconscient.




Les bonnes résolutions ont donc la vertu de nous fixer des objectifs. Malheureusement, bien souvent, elles consistent en l'arrêt d'une habitude, ou d'une addiction que l'on juge néfaste. Cet objectif est alors jugé comme négatif par l'inconscient, plutôt que libérateur ou émancipateur.



C'est pourquoi je vous invite à ne pas totalement laisser tomber les bonnes résolutions, mais à les transformer.


Et si nous conservions cet engagement envers nous-même, sous la forme d'une intention puissante et d'un désir, toujours, de mieux-être?

Alors, vous me direz: comment poser une intention? C'est très simple: votre intention devra être :

  1. Claire, courte, concise

  2. Sous la forme affirmative et positive (pas de "ne", "pas", "moins" etc...)

  3. N'engager que vous (sauf si l'intention est posée avec la personne qu'elle inclut)


Voulez-vous en savoir plus sur la manière de poser vos intentions pour cette nouvelle année? N'hésitez pas à me contacter, je me ferai un plaisir de vous répondre.




10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout